Sucre, ce doux mensonge

"Le New York Times a annoncé fin 2015 qu’un séisme était de plus en plus visible dans les habitudes alimentaires des citoyens. Les ventes de soda ont ainsi diminué de 25 % ces 15 dernières années et les ventes de jus d’orange industriel se sont écroulées de 45 % sur la même période," écrit Agenda Plus dans son article "Choix alimentaire: cela bouge", édition de février 2016.

"Comment, depuis les années 1970, l'industrie agroalimentaire a oeuvré pour augmenter les doses de sucre dans nos assiettes, avec à la clé un problème majeur de santé publique : obésité, diabète et maladies cardiaques se répandent à travers le monde, notamment chez les enfants,explique Arte en préambule de son reportage “Sucre, le doux mensonge."
Et de rajouter: "Dans les années 1970, l'industrie mondiale du sucre a mis au point une stratégie délibérée de conquête, visant à inclure toujours plus de saccharose dans l'alimentation quotidienne mondiale, et à en dissimuler sciemment les risques sanitaires. Quarante ans durant, l'Association américaine du sucre et ses homologues d'autres continents ont réussi à faire prospérer un empire lourd de plusieurs milliards et à transformer les habitudes alimentaires à l'échelle planétaire. Conséquence de la nouvelle addiction qu'ils ont su généraliser, l'obésité, le diabète et les maladies cardiaques se répandent à travers le monde, notamment chez les enfants (...)"

"Le lobby du sucre est désormais au banc des accusés. Sa ligne de défense, jusqu'ici, ne bouge pas d'un iota : il exige de ses détracteurs toujours davantage de preuves de la nocivité du sucre. Des manoeuvres qui rappellent celles de l'industrie du tabac pour retarder coûte que coûte l'application des décisions politiques. Cette enquête dévoile les mensonges de l'industrie sucrière et les recours possibles pour enrayer l'épidémie."

 
Lundi 1 février 2016
Catégorie: Articles

Institut Ressources SPRL à finalité sociale © 2016