Et si on changeait tout ? Osons croire aux utopies

"Et si on changeait tout ? 20 scénarios pour un autre monde", titre le magazine Sciences Humaines n°2885, et d’expliquer dans un éditorial l’objectif de ce numéro spécial: "Prendre le contre-pied du pessimisme ambiant, rassembler et présenter quelques utopies émergentes, puis tenter de faire la part entre le rêve et le champ du possible." Et si nous rêvions tous ensemble ? Rappelez-vous qu’il n’y a de limites à nos rêves que l'envie de les réaliser.


 

Je rêve, je confronte à la réalité, je critique, et je rêve de nouveau. Au programme de cette stratégie Walt Disney couchée sur le papier, des dizaines d’intervenants ont planché sur des thématiques comme: “Construire la paix”, Croire aux Utopies”, “Éradiquer les maladies”, “Réenchanter le travail”, “Abolir les frontières”, “Instaurer le revenu universel”, “Donner le pouvoir aux citoyens”, etc.

Osons croire aux utopies. Utopique ? Oui, et alors, en quoi est-ce un problème ? “La pensée utopique conçoit le présent non comme un ensemble de données à interpréter, mais comme une réserve de possibles à imaginer”, explique la journaliste Héloïse Lhérété dans le magazine Sciences Humaines, avant de rajouter: ” Puisque l’avenir n’est jamais sûr, autant fixer nous-mêmes l’horizon de nos attentes." Une pensée qui renoue avec le concept de principe espérance” d’Ernst Bloch: "cette puissante énergie sans laquelle l’humain perd le cap de son existence et s’abîme dans la déprime. Croire en un avenir meilleur est le premier ressort du progrès personnel et collectif."

D’accord, pas d’accord ? N’hésitez pas à lire ce numéro spécial de Sciences Humaines, d’y confronter vos idées, et d’avancer. Oui, d’avancer. Toujours.

Dimanche 18 décembre 2016
Catégorie: Articles

Institut Ressources SPRL à finalité sociale © 2016