La dernière séance ...

Le tumulte de la vie et le chaos d'Internet font parfois émerger des perles de sagesse et des exemples inspirants d'attitude de vie. Ainsi en est-il de Randy Pausch, un professeur d'Université comme on aimerait certainement en voir plus souvent.
Un jour de septembre 2007, le professeur Randy Pausch,

spécialiste de l'informatique, des interfaces homme-machine et des mondes virtuels, co-créateur de la très remarquable initiative Alice, s'apprêtait à donner son dernier cours dans l'auditoire Mc Conomy de l'Université Carnegie-Mellon ignorant alors que ce qu'il avait à dire ferait plusieurs fois le tour du monde marquant des millions de personnes. Randy Pausch venait d'apprendre une très mauvaise nouvelle: il était atteint d'une forme incurable de cancer du pancréas. Il ne lui restait que quelques mois pour, comme disent si délicatement les médecins, "mettre ses affaires en ordre"... Bien plus tôt que n'importe qui aurait pu le prévoir quelques mois auparavant, Randy allait donc se plier au rituel traditionnel de Carnegie-Mellon selon laquelle tout professeur donne un dernier cours exceptionnel, vécu comme un moment particulièrement significatif par la communauté universitaire, avant de prendre sa retraite. Car la Professeur Pausch avait à peine 47 ans. Il ne lui restait que quelques mois pour transmettre à ses enfants et au monde tout ce qu'il pensait faire en quelques décennies.

Le Professeur Pausch releva ce défi de manière parfaitement remarquable en livrant à un auditoire captivé une série de leçons de vie, toutes autour de la thématique de la réalisation de nos rêves d'enfant. Pausch décrit un univers de découverte, de possibilité, de réalisation, d'apprentissage continu, ainsi que les principales dimensions de ce qui fut sa discipline de vie. Il n'y a pas le moindre doute que par cet exposé intense, brillant, beau, vibrant, humain, résonnant et fort Randy Pausch laissa en héritage au monde entier une transmission précieuse et inspirante. Le 25 juillet suivant, moins d'un an après son dernier cours, Randy Pausch mourut. Son écho demeure et s'amplifie. Le livre tiré de son dernier cours a été traduit en plus de 30 langues dont le français, sous un titre un peu maladroit malheureusement. Si vous comprenez l'anglais, investissez l'heure et demie que demande le visionnage de la vidéo de dernier cours, "Randy Pausch Last Lecture: Achieving Your Childhood Dreams".

Lundi 28 décembre 2009
Catégorie: Média

Institut Ressources SPRL à finalité sociale © 2016