Le pouvoir de croire que vous pouvez vous améliorer, le pouvoir du bientôt, Carol Dweck

Carol Dweck, professeur de psychologie sociale à l'Université Stanford, nous transmets lors d’une conférence TED le pouvoir du "bientôt" dans l’éducation de nos enfants. Un simple mot qui permet de passer d’un état d’esprit fixe (fixed mindset) à un état d’esprit de développement (growth mindset). Un simple mot qui permet de briser la tyrannie du maintenant et de baliser un "chemin d’apprentissage", d’évolution.

Carol Dweck débute sa conférence par une histoire: "On m'a parlé d'un lycée à Chicago où les élèves devaient passer un certain nombre de matières pour avoir leur diplôme et s'ils ne réussissaient pas, ils recevraient un « pas encore acquis », j'ai trouvé ça fantastique. Quand on reçoit une mauvaise note, on pense « Je suis bon à rien ». Mais si on reçoit un « Pas encore acquis », on comprend que l'on est encore en train d'apprendre. Ça nous ouvre la voie vers l'avenir," et de rajouter que c’est: "Le pouvoir de «bientôt»."

Et à Carol d’expliquer qu’il était possible de construire des ponts vers le "bientôt", en "louant le processus dans lequel les enfants s'engagent: l'effort, les stratégies, la concentration et la persévérance, les progrès. Cette méthode de récompense, développe des enfants robustes et résistants."

Car "les compliments sur les seules capacités intellectuelles peuvent être vécus comme une marque de l’indifférence. En revanche, porter notre attention sur les efforts et le processus, ainsi que faire des remarques descriptives sur le résultat (les couleurs, les formes, l’intention de l’enfant) seront vécues comme des encouragements." (source)

Pour Carol Dweck, il existe deux états d’esprit: un état d’esprit fixe (fixed mindset), et un état d’esprit de développement (growth mindset).

  • Un état d’esprit fixe. "Les personnes avec un état d’esprit fixe ont plus de difficultés à oser se lancer et persévérer dans les apprentissages. Leurs performances ne sont pas vécues comme le résultat de leurs actes, mais comme une preuve de leur valeur intrinsèque. Un mauvais résultat représente pour elles la preuve de leur bêtise ou de leur manque de capacités et seuls des succès peuvent prouver au monde qu’elles valent quelque chose." (source)
  • Un état d’esprit de développement. "A l’opposé, les personnes présentant un état d’esprit de développement voient l’effort comme une nécessité pour parvenir à un meilleur résultat, acceptent leurs erreurs comme un moyen d’apprendre, se laissent moins abattre par un échec et sont en général plus tenaces dans leurs apprentissages."(source)

Aussi, nous ne naissons pas avec l’un ou l’autre de ces états d’esprit - et passer d’un état d’esprit fixe à un état d’esprit de développement est possible. L’un des ponts réside dans le pouvoir du "bientôt", et dans la façon dont nous complimentons, dont nous encourageons nos enfants.

Par exemple:

"Tu n’as pas encore réussi. C’est pour bientôt",  "Je vois les efforts que tu fais", "Quand tu réalises cela, tu développes tes talents", "Tu progresses à chaque tentative", "J’ai remarqué ton intention de …", "Tu as en toi des forces insoupçonnées", "Tes connaissances sont comme des Lego. Tu peux découvrir de nouvelles pièces, inventer des assemblages et trouver des solutions innovantes", "J’ai l’impression que tu prends plaisir à réfléchir sur cette question", "Tu fais du bon travail à essayer de trouver de nouvelles solutions, je sais que tu n’avais jamais fait cela auparavant."

Sources:

Dimanche 28 mai 2017
Catégorie: Articles

Institut Ressources SPRL à finalité sociale © 2016