Optimisme, 20 propositions pour apprendre à voir la vie en rose

Personne ne naît sous une mauvaise étoile ; il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel, Dalai Lama

Et si l’optimisme était une compétence ? Et si l’optimisme pouvait se transmettre ? Et si l’optimisme pouvait s’apprendre ? Pendant plusieurs années, Franck Martin a modélisé les "optimistes" - dont il fait parti - afin de constituer une "matrice" dans laquelle se trouve 20 propositions afin de voir la vie en beau, et non pas en beau la vie. Une philosophie de vie, concréte.

Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux, Marcel Proust

Comme l’explique Franck Martin: "L’optimisme est une posture, une attitude (...) L’optimiste ne voit pas en beau la vie, mais il développe une capacité à voir la vie en beau." En d'autres termes, l'optimiste possède cette faculté à ne visualiser que le factuel dans la vie, et à lui choisir une interprétation positive. Afin d’illustrer ce propos, Franck Martin nous offre une métaphore, qui répond, à sa manière à cette question: comment faire pour rester positif malgré les incertitudes et les difficultés de la vie ?

"Un paysan saharien suscitait la jalousie des plus riches du pays parce qu’il possédait un magnifique cheval blanc. Chaque fois qu’on lui proposait de payer une fortune pour l’animal, le vieillard répondait :

- Ce cheval est beaucoup plus qu’un animal pour moi, c’est un ami, je ne peux pas le vendre.

Un jour, le cheval disparut. Rassemblés devant l’étable vide, les voisins s'écriérent

- Pauvre idiot, il était prévisible qu’on te volerait cette bête. Pourquoi ne l’as-tu pas vendue ? Quel Malheur !

Le paysan se montra plus circonspect, et répondit:

- N’exagérons rien. Disons que le cheval ne se trouve plus dans l’étable. C’est un fait. Tout le reste n’est qu’une appréciation de votre part. Comment savoir si c’est un bonheur ou un malheur ? Nous ne connaissons qu’un fragment de l’histoire. Qui sait ce qu’il adviendra ?

Les gens se moquèrent du vieil homme, qu'il considérait depuis longtemps comme un simple d’esprit. Quinze jours plus tard, le cheval blanc revint. Il n’avait pas été volé, il s’était tout simplement mis au vert et ramenait une douzaine de chevaux sauvages de son escapade. Les villageois s’attroupèrent de nouveau :

-  Tu avais raison, ce n’était pas un malheur mais une bénédiction.

- Je n’irais pas jusque là, fit le paysan. Contentons-nous de dire que le cheval blanc est revenu. Comment savoir si c’est une chance ou une malchance ? Ce n’est qu’un épisode. Peut-on connaître le contenu d’un livre en ne lisant qu’une phrase ?

Les villageois se dispersèrent, convaincus que le vieil homme déraisonnait. Recevoir douze beaux chevaux était indubitablement un cadeau du ciel, qui pouvait le nier ? Le fils du paysan entreprit le dressage des chevaux sauvages. L’un d’eux le jeta à terre et le piétina. Les villageois vinrent une fois de plus donner leur avis :

- Pauvre ami ! Tu avais raison, ces chevaux sauvages ne t’ont pas porté chance. Voici que ton fils unique est estropié. Qui donc t’aidera dans tes vieux jours ? Tu es vraiment à plaindre.

 - Voyons, rétorqua le paysan, n’allez pas si vite. Mon fils a perdu l’usage de ses jambes, c’est tout. Qui dira ce que cela nous aura apporté ? La vie se présente par petits bouts, nul ne peut prédire l’avenir.

Quelque temps plus tard, la guerre éclata et tous les jeunes gens du village furent enrôlés dans l’armée, sauf l’invalide.

- Vieil homme, se lamentèrent les villageois, tu avais raison, ton fils ne peut plus marcher, mais il reste auprès de toi tandis que nos fils vont se faire tuer.

- Je vous en prie, ne jugez pas hâtivement. Vos jeunes sont enrôlés dans l’armée, le mien reste à la maison, c’est tout ce que nous puissions dire. Dieu seul sait si c’est un bien ou un mal."

La vie n’est pas telle qu’elle est censée être. Elle est telle qu’elle est. La façon dont vous la vivez est ce qui fait la différence, Virginia Satir


 

Quelle est la "moralité" de cette métaphore ? Selon Franck Martin: "Un événement a priori dramatique peut se révéler salvateur. Les choses ne sont pas toujours ce qu’elles laissent croire en apparence. En toute chose il y a du positif, encore faut-il le voir. C’esr ce que nous appelons la posture positive de l’optimiste. Chacun a le choix de ses interprétations. Etre factuel, c’est être capable de discerner toutes les possibilités d’analyse et de compréhension. Sans généraliser à partir d’une seule de ses expériences, fût-elle marquante. Les interprétations de cette réalité factuelle sont souvent des choix inconscients, que nous faisons à partir de nos expériences passées, mais aussi de notre éducation, de ce qui nous a été transmis par la vie ou dans le cadre de nos rencontres. Nous pouvons tous changer ce plomb en or, encore faut-il le savoir, puis le vouloir."

A travers des chapitres tels que "Je suis responsable de ce que je vis", "Je tire profit de mes mauvaises expériences", "Lâcher prise, faire confiance à la vie", "Je vis en mode solution", "J'utilise la force du moment présent", "L'optimiste sait détecter l'intention positive derriére le négatif", Franck Martin propose un modèle de choix afin que chacun d’entre nous puisse, s’il le veut, devenir un alchimiste et transformer le plomb en or. Et comme le résume Virginia Satir: "La vie n’est pas telle qu’elle est censée être. Elle est telle qu’elle est. La façon dont vous la vivez est ce qui fait la différence."

Pour aller plus loin,

  • découvrez cette vidéo de Philippe Gabillet, auteur du livre "L’éloge de l’optimisme" et fondateur, en France, de la ligue des optimistes.

"Pour l'optimiste ,il faut risquer,car on regrette beaucoup plus souvent ce que l'on a pas osé faire que ce que l'on a tenté et qui a échoué.Car en ne risquant rien,on n'aurait rien appris ( … ) La vie que nous avons aujourd'hui est,que cela nous plaise ou non,le produit de l'ensemble des choix que nous avons faits,ou que nous avons refusé de faire !," Philippe Gabillet

  • et découvrez ce texte "pensez en positif"

Source: 

  • "Optimistes ! 20 règles d'or pour voir la vie en rose", Eyrolles, Franck Martin
Lundi 27 mars 2017
Catégorie: Articles

Institut Ressources SPRL à finalité sociale © 2016