Dans l'ombre d'Irvin Yalom

Irvin Yalom nous a fait rire dans son roman "Mensonges sur le Divan". Il nous a fait pleurer avec Nietzsche, dans "Et Nietzsche a pleuré". Il nous fait réfléchir sans son magnifique "L’art de la thérapie, Lettre à un jeune psy". Mais depuis son ouvrage "Le jardin d’Epicure", et "En plein cœur de la nuit" il ne nous fait ni pleurer, ni rire, il nous questionne.

Irvin Yalom est très marqué par l’idée de la mort, et ce depuis des décennies : des croyances qui lui sont propres et soutenues par la pensée d’Epicure. Le questionnement éthique intervient quand Irvin Yalom ne s’informe pas de la croyance de son patient à ce sujet et lui impose les siennes, sur de ses certitudes. Cette limite est clairement franchie et il nous semblait important de garder toute notre admiration pour le mentor qu’il fut, et de garder notre lucidité par rapport à la déontologie et à l’éthique d’un thérapeute vis-à-vis de son patient.

Irvin Yalom, sur notre site www.ressources.be

 

Lundi 28 août 2017
Catégorie: Articles

Institut Ressources SPRL à finalité sociale © 2016